#4 À l’école du confinement : le bac de français, l’évaluation, l’intériorisation du contrôle

L’auteur : Jean-Thiébault Urban, professeur agrégé de lettres en Auvergne

Tout le monde l’aura entendu, les épreuves du bac 2020 en terminale sont toutes remplacées par une attribution du bac au contrôle continu. Mais depuis une petite quinzaine de jours, j’essaie d’entraîner mes élèves à l’épreuve orale du baccalauréat de Français en Première, la seule maintenue par notre ministre. Pourquoi a-t-il maintenu cette seule épreuve ? Et que faisons-nous désormais, dans le cadre de la pédagogie à distance, pour préparer les élèves à cette épreuve ?

Continuer la lecture de « #4 À l’école du confinement : le bac de français, l’évaluation, l’intériorisation du contrôle »

Confinement du temps de travail – élargissement du surtravail ?

L’auteur : Hadrien Clouet, chercheur postdoctoral au Centre de Sociologie des Organisations – CNRS / Sciences Po

Le confinement décrété en réponse à l’expansion de la pandémie virale du Covid-19 entraîne une certaine bifurcation dans les rapports de production. Une série d’entretiens conduits par le biais d’outils de vidéoconférences depuis le 16 mars[1] ainsi que les sources écrites en circulation montrent que les temporalités de la production évoluent très rapidement pour de nombreux salariés interviewés. Mais le niveau des rémunérations ne suit pas forcément. Deux formes de travail gratuit[2] voient le jour : l’une, liée à l’augmentation du temps de travail pour son emploi ; l’autre, liée à la non-reconnaissance d’un certain travail dans le cadre de l’emploi.

Continuer la lecture de « Confinement du temps de travail – élargissement du surtravail ? »

#3 À l’école du confinement : les masques et le contrôle

L’auteur : Jean-Thiébault Urban, professeur agrégé de lettres en Auvergne

Débats et petites polémiques dans le Landernau de la « pédagogie en mode distant ». Quand on les avait sous la main, les élèves, on les avait aussi « à sa main ». Quelque chose de l’ordre du pouvoir sur eux, qui s’effiloche, qui s’estompe. Dès lors, on s’agace de ces petits riens qui montrent comment les uns et les autres veulent tirer profit de la situation. Hier, un collègue au téléphone : un travail avait été donné à faire avant le confinement, le cours support était en possession des élèves. Le collègue considère donc comme normal de réclamer aux élèves qu’ils rendent, par mail, tous sans exception, leur travail à la maison à partir de ce sujet datant d’avant la grande quarantaine ! Et voilà que certains commencent à rechigner, à négocier, à revendiquer à distance : « Non, Monsieur, ce n’est pas juste, car cette note ne doit pas compter dans notre évaluation ; en effet, il a bien été dit que toute note donnée durant la période du confinement ne pourrait pas compter, rupture d’équité oblige ! » Ah, mais voilà, nous y sommes ! On commence à tomber les masques (ce n’est pourtant pas le moment, si j’en crois le retour en grâce de ces accessoires du théâtre / dispositifs médicaux de plus en plus nécessaires) !

Continuer la lecture de « #3 À l’école du confinement : les masques et le contrôle »

Marges et marginalités : des questions spatiales vitales en période d’incertitudes

L’auteur : Etienne Randier-Fraile, architecte DE HMONP et doctorant au sein de l’unité de recherche LabEx Architecture, Environnement et Cultures Constructives à l’ENSAG

Je suis architecte praticien et tout juste inscrit en première année de doctorat à l’ENSA de Grenoble, Université Grenoble Alpes. Cette période et ce texte m’offrent l’opportunité de préciser mes questions et mes hypothèses de travail qui interrogent les marges en contexte d’incertitudes. En effet, un cas d’étude grandeur nature se déroule sous mes yeux. J’observe les effets de cette « crise » sur les espaces et leurs usages. Mais si aujourd’hui, ce sont surtout les effets en chaîne du coronavirus qui sont inconnus et qui expliquent la paralysie de la moitié du monde, demain ce seront les effets du réchauffement climatique qu’il faudra remettre au cœur des préoccupations. Alors, pour ce texte je me suis interrogé sur nos espaces habités, des espaces fortement modifiés pendant cette période, de l’échelle de l’intime à l’échelle de l’espace public, et en quoi les marges et les marginalités se révèlent être des « espaces-ressources » sollicités.  

Continuer la lecture de « Marges et marginalités : des questions spatiales vitales en période d’incertitudes »

Destins croisés

L’auteure : Laurence Malaret, doctorante au Laboratoire Cultures Constructives, Grenoble

Une histoire courte du moment présent, d’une histoire qui marquera sur le temps long.

réciprocité
communautés de destins
nos destins croisés

pas de prévision !?
nos pairs informés
autre crise sanitaire

pour tous et pour un
revisiter nos communs
système de santé

Continuer la lecture de « Destins croisés »

#2 À l’école du confinement : l’emploi du temps, et le corps fantomatique

L’auteur : Jean-Thiébault Urban, professeur agrégé de lettres en Auvergne

Cette semaine, la 24ème dans le calendrier scolaire, est la deuxième semaine du confinement, la deuxième semaine loin du lycée, loin des corps des élèves, même si cette dernière affirmation, on va le voir, est sujette à nuances.

Continuer la lecture de « #2 À l’école du confinement : l’emploi du temps, et le corps fantomatique »

Changez, Lisez !

L’auteur : Emmanuel Pedler, Directeur d’Études à l’École des Hautes Études en Sciences Sociales

Dans son discours du 16 mars 2020, le Président de la République, évoque les changements des modes de vie des françaises et français pour les semaines de confinement annoncées. Il imagine, en quelques mots, le périmètre de ce basculement en se projetant dans l’inconnu à venir, des conditions de vie concrètes de chaque citoyen.ne.

Continuer la lecture de « Changez, Lisez ! »