L’intérêt commun et l’ouverture des données

L’auteur : Antoine Savornin, cadre dans la fonction publique et masterant en études médiévales à l’Université Lyon-II

Je suis étudiant en master d’études médiévales. J’effectue une recherche sur les modes de stockage agricole en région lyonnaise. En parallèle, je suis aussi cadre dans les finances publiques françaises. Ce double statut m’a conduit à trouver un équilibre entre profession et études, bien avant le confinement. Dans ce bref article, je vais tenter de démontrer le bénéfice que le confinement m’a apporté.

Continuer la lecture de « L’intérêt commun et l’ouverture des données »

#5 A l’école du confinement : le monde d’après, est-ce qu’il existe ?

L’auteur : Jean-Thiébault Urbanprofesseur agrégé de lettres en Auvergne

Ces deux semaines de pause ont permis de sortir la tête des aller-retour incessants entre l’homme et les machines, le corps et l’ordinateur. Jusqu’ici, je me suis plié docilement aux injonctions de « continuité » pédagogique, cette sorte de mantra magique destiné à conjurer la peur de perdre les élèves plus qu’autre chose, à les voir échapper à notre contrôle d’adulte, d’institution (voir le billet précédent). Mais après réflexion, j’estime qu’il s’agit là d’une forme de mascarade. On ne peut pas continuer à faire classe, sans avoir devant soi des élèves en chair et en os, sans avoir une classe, ou au moins un bout de classe. Alors je change mon fusil d’épaule. Bien entendu, on pourra toujours m’envoyer des performances orales pour préparer l’épreuve de Première qui reste maintenue (je gage qu’elle ne le sera plus dans quelques semaines, et que son maintien fait surtout office, ces derniers temps, de carotte pour continuer à faire avancer la bête…) Alors, dans ces conditions, et une fois prise la décision de s’affranchir d’une norme qui n’a même pas été dite, mais que nous avons tous (élèves, parents, professeurs)  intériorisée (à savoir : rien n’est comme avant, mais surtout il faut absolument faire comme avant !), que pouvons-nous inventer qui soit adapté à la fois à la situation actuelle, et qui permette de ne pas faire comme si cette crise n’existait pas, comme si tout allait pouvoir recommencer exactement de la même manière qu’avant ?

Continuer la lecture de « #5 A l’école du confinement : le monde d’après, est-ce qu’il existe ? »